Logo de la communauté du collectif Parking Garage  Collectif Parking Garage
 
  La communauté qui vous aide à investir dans les parkings et les garages !

Logo blog du collectif Comment gérer un locataire mauvais payeur





 
Pourquoi faut-il absolument tout mettre en oeuvre pour trouver une solution amiable ?
  • Simplement pour éviter de perdre son temps et son énergie dans une longue procédure...

Ne vous énervez pas, il faut prendre du recul pour gérer la situation de manière professionnelle.


Etape 1:  Etablir un dialogue constructif
Dans un premier temps, analysez la situation pour comprendre pourquoi votre locataire a subitement arrêté de payer son loyer. Faites comprendre à votre locataire qu'il vous met dans l'embarras.
  • Relancez calmement et poliment votre locataire par téléphone.
  • Pas de discrimination: n'évoquez jamais le terme de mauvais payeur.
  • Ne menacez jamais votre locataire !
 
Etape 2:  La médiation
Laissez passer quelques jours, puis relancez votre locataire par téléphone en lui proposant des facilités de paiement. N'oubliez jamais qu'il est préférable de récupérer une petite partie du loyer de suite et le reste quelques semaines plus tard.
  • Observez les réactions de votre locataire face à votre proposition d'étaler le paiement dans le temps, vous déduirez rapidement les intentions de votre locataire...
 
Etape 3:  Envoyez une lettre recommandée
Si votre locataire n'a pas donné de suite favorable aux précedents échanges, il est temps de lui adresser un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous pouvez trouver un exemple dans nos packs de documents gratuits.
  • Encore une fois, n'évoquez jamais le terme de mauvais payeur dans votre lettre.
  • Maintenant la preuve est faite que vous avez tout tenté pour résoudre cette situation amiable, voilà le point le plus important pour la suite à venir !

Etape 4:  La mise en demeure de manière offensive
Si quelques jours après l'étape 3 rien n'a bougé, il est temps de passer à l'offensive... Préparez un nouveau courrier de mise en demeure (télécharger le modèle gratuit), qui sera également envoyé en recommandé avec accusé de réception. Indiquez clairement la somme à payer, sans oublier de signifer les intérêts de retard au taux légal dus en vertu de l'article 1 153 du code civil.
  • Ajoutez les coûts de deux lettres recommandées dans la somme à payer... Votre locataire comprendra peut-être qu'il a bien plus à perdre en continuant dans cette voie !

Etape 5:  La procédure judiciaire
Nous arrivons à l'étape la plus longue: le recouvrement judiciaire qui consiste à saisir le tribunal d'instance compétent afin d'obtenir une condamnation du mauvais payeur.
  • Pas d'inquiétude, pour les sommes dues inférieures à 4.000€, la procédure simplifiée du tribunal de greffe va prendre en charge votre dossier et rapidement régler le litige.

Etape 6:  L'expulsion
L'heure est venue pour le propriétaire de faire un choix, même si le locataire a fini par payer il faut repenser la situation. Quelqu'un qui ne s'acquitte pas des loyers est un mauvais locataire vous ne pouvez pas vous permettre de le garder !
 
En fonction du type de bien mis en location, la marche à suivre sera différente:

Vous n'arrivez pas à gérer cette situation avec votre locataire ?
             Cliquez ici pour demander de l'aide auprès de notre service médiation.

 
Inscription-Bouton-Newsletter
Recevez gratuitement notre lettre d'information : je m'inscris.












 
 
Vous avez aimé cet article ?  Partagez-le avec vos amis en cliquant ci-dessous :
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Comment bien remplir votre déclaration d'impôts ?
Préavis pour location de parking ou garage
Expérience avec un mauvais payeur
Réduire vos dépenses pour les quittances de loyer
Faut-il payer la TVA pour louer un parking ?


• Catégorie liée :
droit
Cette catégorie regroupe tous nos articles qui traitent du droit au stationnement.


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !